L’épopée capillaire d’une licorne, chapitre 2!

Bonjour tout le monde! Pendant mon absence il y a eu comme qui dirait du changement au niveau capillaire me concernant.

Etant donné que j’avais déjà fait plusieurs articles là dessus je me suis dit qu’il serait sympathique de vous montrer l’évolution, et quelle évolution!!

Donc pour ceux et celles qui ne se rappelleraient pas ce quoi à je ressemblais lors de notre dernière discussion capillaire, j’étais comme ça:

11243802_907223976026584_7976211616623015_o

 

C’était le fun, mais le rouge, ça reste jamais aussi pimpant que le premier jour très longtemps. Je suis donc passé par plusieurs rouge avant de le laisser passer et finir avec un rouge Crimson (et donc rouge sang foncé quoi).
J’ai donc eu tout d’abord ça, un rouge plus foncé et des pointes rose pastel.

11050222_933487376733577_8396286975699830200_o

Puis c’est devenu un peu chelou au fur et à mesure que je faisais dégorger mon rouge (et oui j’ai gagné un piercing au passage!). J’avais donc des racines d’au moins 5 cm, le rouge était carrément Crimson et des pointes corail (ça c’est la partie WTF que j’ai pas trop compris!)

12243521_940523116030003_2349025556377885264_n

 

Cette couleur, c’était bien mignon, mais moi j’en pouvais plus, j’avais jamais tenu une couleur aussi longtemps et ça se faisait sentir croyais moi!!! J’ai donc commencé par filer voir une gentille coiffeuse qui m’a refait une coupe et donc zou les pointes, plus d’un an que j’avais pas vu une paire de ciseaux, ça ne faisait pas de mal! J’ai pas pris de photos du résultat, parce que je ne supportais plus ma tête avec cette couleur.

Deux semaines plus tard nous en étions donc rendues aux vacances de Noël, j’avais dévalisé Bleu Libellule et j’étais prête au changement!
A la base je voulais un joli rose bien pastel, tout choupinou et là gros rattage , enfin non parce que j’avais une super couleur sur la tête, elle juste pas pastel et encore moins choupinette!

Mais bon avant d’en arriver au rose, il y a eu du boulot. J’ai commencé par gommer le rouge avec Efassor. Et là première catastrophe ,à cause du vendeur pas très doué du salon où j’ai acheté le produit, j’ai été juste en produit et donc une mèche de cheveux avait bien moins pris. J’étais carrément moins foncée d’un côté que de l’autre. Ca se voyait pas non plus comme le nez au milieu de la figure, mais assez pour que je fasse une fixation là dessus.
Pensant rattraper l’histoire et étant descendu a un joli blond je me suis dis qu’un shampoing américain le ferai et que j’aurai pas besoin de décolorer! Mais bien sur! Que dalle ouais! J’ai donc du décolorer une première fois en racine puis une seconde fois les longueurs.
Et là miracle, j’avais du blond chaire de banane, parfait quoi. Il me restait juste cette sacrée mèche qui était légèrement orangé.
J’ai donc attaqué la phase déjaunissement. Un shampoing « No Yellow » et mon Terre Bleue de chez Mulato. C’était devenu quasiment blanc, sauf cette mèche qui ne voulait pas.
J’ai donc couru voir mon vendeur chéri chez Bleu Libellule pour lui demander de l’aide, il m’a refilé une coloration dont je ne me rappelle plus le nom, mais qui était blonde porcelaine donc quasi blanche et qui corrigerait les reflets. Et waaa fin du calvaire j’avais mon blond platine,prête pour le rose.
Voici une photo du blond avant la dernière coloration pour unifier et tuer la mèche rebelle!

1002215_960831760665805_6740605139311812468_n

 

De là, alors que le blond me plaisait, j’ai quand même décidé de faire mon rose. J’ai fait ça des dizaines de fois , j’étais donc pas trop perturbée. Mais par économie j’avais acheté un rose plutôt foncé , le Cerise de LaRiche Direction, que j’avais prévu de diluer dans de l’après-shampoing. Et c’est la que la chose devient drôle (sauf pour moi, j’avais envie de pleurer!). J’avais les mèches autour du visage rose fluo clair et trois pauvres reflets roses dans ma chevelure.
J’ai donc pris mon rose de base et j’ai donc teint en rose Cerise.
Et la BIM BOUM BADABAM ,ce beau rose que j’avais vu rose/violet est en réalité rose fluo foncé! J’ai mis bien deux jours à m’y faire, mais au final j’aimais bien.

WP_20160201_006

Enfin, j’aimais bien jusqu’à que j’arrive à rupture et donc que je mette en guerre contre le rose. Pour le moment il gagne mais j’espère rapidement vous montrer la prochaine étape de ma crinière!

 

Je tiens à préciser que je me suis permise de faire tout ça à mes cheveux car même si je ne suis pas pro, j’ai un minimum de connaissances en colorimétrie et en décoloration. Ne vous lancer pas seule si vous ne savez pas, j’ai de plus était secondé par Paul (coucou si tu lis ça!) un coiffeur génial qui a répondu même très tard le soir à mes messages désespérés!
J’ai aussi déboursé l’argent nécessaire à l’entretien d’une telle crinière et l’utilisation de tels produits.

________________________________________________________________

 

Et voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur ma jolie crinière. Sachez que je suis ouverte à toutes questions et que je me ferai une joie d’y répondre.
En attendant je vous fais des bisous et je vous invite à me rejoindre sur Facebook!

Publicités

Une réflexion sur “L’épopée capillaire d’une licorne, chapitre 2!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s